Sélectionner une page

 HOLD FAST / TIENS BON

Garde dans tes mains cette ligne de vie

 

HOLD FAST pour avancer

Pour sortir ta rage valeureuse, ta joie intense.

Regarde l’autre dans les yeux, face à face, pour tenir bon ensemble !

HOLD FAST pour oser sortir des cendres

Exprimer à nouveau

 

HOLD FAST comme un acte de résilience

Inspirée par le krump et son histoire, de sa naissance à son essor d’aujourd’hui, je vois dans cette danse une racine commune à la mienne. Ce bouillonnement intérieur, cette énergie prête à exploser, cette rage d’en être, continuer quoi qu’il advienne.

Dès lors, le point de départ de la pièce est la rencontre entre ma danse et le krump, avec le danseur Mickaël Florestan.

J’ai le désir de replonger dans l’expression de la danse même, comme un retour à la source brute et profonde, guidés par le mantra « hold fast ». La répétition, l’acharnement, les croyances qu’on y met, la recherche inlassable du gest, l’abnégation s’impose pour se dépasser, connaître ses limites pour aller au-delà.

S’acharner à recherche le paroxysle des expressions, dans un espace en proximité avec le public.
Comme l’acharnement peut-il devenir positif et synonyme de persévérance et de courage ? Au-delà d’une notion physique, à quelles valeurs morales, éthiques, croit-on pour pouvoir tenir ? Et tenir quoi ? L’autre, la vie, nos passions ?

M’inspirant de la hype dans les cessions de krump, je voudrais que l’énergie de cette pièce « contamine » le public. Toujours dans mon axe de travail de convoquer l’hybridité, je souhaite instiller cette curiosité joyeuse de rencontrer la différence.

Faire de l’autre un allié.
Une main pour soi, une main pour l’autre.

Grâce à une énergie vertueuse, deux langages différents se connecte pour amener à s’interroger sur nos aspirations propres, sur l’idée que nous seuls pouvons être ce que nous sommes et pouvons croire en nous-même.

J’aimerais qu’on se demande ce que HOLD FAST signifie pour nous-mêmes.

 

Chorégraphie Marion Alzieu
Interprétation Mickaël Florestan, Marion Alzieu
Composition musicale Michael Avron
Lumière Franck Besson
Dramaturgie Nathalie Veuillet
Production Compagnie Ma’

Coproductions Auditorium Seynod, Théâtre de Cusset
Soutiens Centre National de la Danse (Lyon), BOOM’Structur (Clermont Ferrand), L’Assemblée fabrique artistique (Lyon), Le 3CL (Luxembourg), Département de la Savoie, Centre Artistique Départemental de la Savoie (Montmélian), Ville de Chambéry